Le Pouvoir du DJ L'air du DJ est arrivé

Le pouvoir du Dj

 

En tant que DJ, vous incarnez la qualité des musiques que vous passez. La force émotionnelle, l'impact des paroles, l'esprit de la musique, tous ses aspects sont renvoyés par le public; même si vous êtes fatigué, que vous ne pouvez plus le cacher, et qu'à ce titre vous voudriez que la soirée soit déjà fini. Si vous rassemblez plusieurs bonnes chansons, que voulez les passez dans le bon ordre, le public se comportera comme si c'était vous qui aviez entièrement créé cette musique. C'est vous qui êtes en représentation, c'est vous qu'on vient voir.C'est vous qui, à la place des rockstars, donnerez votre numéro de chambre aux groupies.

Outre ce véritable phénomène de transfert, la position du DJ lui permet de chambouler à l'envie les références culturelles. C'est lui qui forge les goûts, qui découvre les nouveaux sons, les futurs grands noms. Aucun mouvement musical ne peut se répandre sans l'approbation du DJ. On écrit sans fin sur le rôle de Muddy Waters, des Beatles ou de bob Dylan dans la révolution de la musique pop ; pourtant, sans DJ pour passer leurs disques, cette révolution n'aurait jamais franchi le mur de leur arrière cour! Par définition, un bon DJ est un révolutionnaire permanent. Là où les musiciens vivent dans une bulle temporelle, en reproduisant à l'infini leurs meilleurs années, un DJ est toujours à la recherche du morceau suivant et ne livre jamais deux fois le même set, par crainte de perdre sa réputation de précurseur.Dans le secteur musical, le DJ est le seule à posséder un certain pouvoir : Loin d'être inféodé aux maisons de disques et ) leur conservatisme, il est à ce jour le plus indépendant des acteurs du monde de la musique.

Grâce à cette liberté revendiquait, le DJ est, depuis bientôt 50 ans, celui qui avance le plus vite. Il s'est aperçu de son pouvoir lorsqu'il a découvert d'abord le rhythm and blues, ensuite le rock'n' roll : styles musicaux qu'il a fait découvrir au public sur les ondes, malgré une opposition parfois farouche. Depuis cette époque, le DJ possède les clés de l'innovation musicale, et semble avoir conspiré avec les post-modernistes pour mettre les musiciens à la porte. Le secteur de la musique live ce maintien en vie en rêvant au prochain grand groupe et en réchauffant la marmite rock tous les 10 ans. Entre-temps, les nouvelles formes musicales ont été créés par le choc des vinyles sur les platines des DJ. Reggae, disco, hip-hop, House, techno, drum & bass, garage : Tous ces styles musicaux sont nés et ont évolué grâce au DJ, et non aux musiciens. Ils n'ont pas émergé d'une Jam session miraculeuse, mais des efforts acharnés de DJ essayant tous les trucs connus pour ne pas lâcher le dance Floor.

L'air du DJ est arrivé. Il s'est emparée, dans le marché du disque, d'une place naguère monopolisée par les dieux du rock : celle de la star, qui se vend bien.

Aujourd'hui, nous achetons des compilations au lieu d'album, et sur ces disques, c'est le nom du DJ qui apparaît ; ultime étape de son voyage au pays des ombres, qu'il a vu passer du stade de ramasseur de verres sales à celui de star gagnant plus d'argent que le propriétaire du club où il se produit. L'accès à la célébrité n'a pas pour autant déconnecter le DJ de la puissance émotionnelle qu'il exerce sur ses Dancefloor : du coup, ce métier fait partie des plus sexy imaginables. Les clubbers savent depuis longtemps qu'un grand DJ peut jouer avec eux comme un amant expérimenter. Aujourd'hui, les magazines, les clubs et les labels se sont emparés de cette idée, et les DJ ont accédé aux premières pages et aux folies de la célébrité. Être DJ peut avoir des retombées phénoménales. Rien d'étonnant si de plus en plus d'enfants veulent passer des disques quand ils seront grands.

N'hésitez pas à partager cet article avec vos amis qui seraient intéressés par le sujet.

Musicalement.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *